Où sont les caricatures d’instituteur enculant un élève ?

Capture d’écran 2015-04-11 à 13.27.09

C’est vrai ça, que font nos courageux dessinateurs (enfin ceux qui ont survécu au léger différent qui les a opposé à d’ irascibles mahométans dépourvus de tout sens de l’ humour)?

Pourtant on a eu droit à de savoureux dessins, à chaque fait divers mettant en cause un membre du clergé catholique, et même le pape. Qu’ est-ce que c’ était drôle! Et maintenant rien, nada. Il y aurait pourtant matière: pas une semaine sans qu’ un directeur d’ école ou un professeur (souvent déjà connu pour des appétences spéciales envers les enfants) ne soit mis en examen pour des faits de pédophilie. Avec en plus des histoires croustillantes, comme celle de l’ instit qui faisait découvrir le poireau-mayonnaise à des gastronomes en culotte courte à l’ occasion de la semaine du goût: ça ne s’ invente pas, et je vois très bien les possibilités de dessin.

Mais non, rien, pas un crobard. Pas question de s’ attaquer à ce bastion de la gauchiasserie française qu’ est l’ éducation nationale, et qui continuera, coûte que coûte à voter pour le parti de la fiente présidentielle.

Je suis pas Charlie et je suis dégouté.

lenonce

Et sur une proposition de royalcalin, une mise en image de votre serviteur:

la semaine du goût